Terra

Serveur Ultima Online Role Play Francophone.


    Race: Daelwena

    Partagez
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 76
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Race: Daelwena

    Message par Admin Supe le Mar 21 Nov - 22:32

    Description a écrit:
    Le peuple Daelwena est celui qui est, de par sa culture, le plus proche de la nature. Il la protège au péril de sa vie, la respecte dans son quotidien et la vénère. Dans la Forêt Éternelle, habitée par les Daelwena, les animaux sont à l’abri des braconniers sans pitié, et les arbres, à l’abris des bûcherons avides. Le peuple Sylvestre habite la splendide citée d’Illidelwis, ville qui a été crée en parfaite harmonie avec la nature environnante. Peu de gens à part les Daelwena ont pu contempler cette merveille, car Dame Nature veille aussi sur eux en camouflant les chemins qui y mènent et en protégeant son peuple adoré de la corruption extérieure. La plupart des Daelwena choisissent des métiers qui leur permettrons d’honorer à leur façon la nature, qu’il soit relier aux sciences, à l’art, à la magie, du moment que l’équilibre est gardé, le Daelwena se sent accompli. Les connaissances qui rendent possible ces métiers sont transmise de génération en génération et ont subi que peu d’influence extérieure. Cela représente des milliers d’années de connaissances sur les sujets aussi divers qu’il y a de daelwenas pour les transmettre.


    Politique a écrit:Les Daelwenas ont, au cours de leur histoire, traversé plusieurs bouleversements politiques. L’un des événements marquant qui apporta d’important changement fut la mort du dernier Roy Yaara, Tyraliel. Sa mort apporta le chaos dans la politique Daelwena . Les autres Yaaras, chargés d’assurer ses fonctions prenaient trop de temps à prendre des décisions et enrouaient le mécanisme de défense de la nature : le peuple Daelwena. Or, ces derniers prirent la décision de rejeter les Yaara du pouvoir et de ce doter d’un système qui leur serait propre. Pour la première fois, les Daelwena allaient être maître de leur sort. Après de longues consultations du peuple, un nouveau système vit le jour. Le système politique Daelwena consister en l’élection d’un Roy ou d’une Reine tous les trois ans à l’équinoxe du printemps. Les candidats à ce poste son déterminés par le Conseil des Sages, reconnu comme le clergé de la nature et formé des anciens Roy du peuple. Le conseil sélectionne deux Daelwena du peuple qui devront passer une épreuve dans le lieu Saint du Ya’manke, afin de prouver leur valeur, ainsi qu’un membre du Conseil. Ceux qui réussiront l’épreuve auront le droit de se présenter aux élections et dans le cas ou tous échouent, le membre du conseil qui fut choisi sera le seul à pouvoir prendre les fonctions. Le rôle du Roy est de trancher sur chaque question après un débat d’idées du peuple, afin que le peuple puisse orienter sa vie comme il se doit. Le Roy peut aussi, en mesure exceptionnel et en période de crise, obtenir le droit de pouvoir absolu du Conseil des Sages, c’est-à-dire de prendre des décisions sans consultation du peuple, afin de faire progresser les choses de façon rapide et fonctionnelle. Le rôle du Conseil des Sages consiste à surveiller le Roy afin qu’il prenne les décisions justes. Pour ce faire, le Conseil possède un droit de veto sur chacune de ses décisions. L’utilisation de ce droit de veto apporte également la destitution du Roy et de la prise en charge du peuple par le conseil jusqu’au prochain équinoxe du printemps. Le Conseil a aussi pour rôle de transmettre les volonté de la Nature au peuple.



    Physique a écrit:Les Daelwenas ressemblent aux elfes que tous connaissent. Ils sont légèrement plus grand que les humains, ont la taille svelte et leurs oreilles se terminent en pointe. De plus, leur système pileux n’est pas très développer ce qui fait que la majeure partie des Daelwenas est imberbe. Ils ont aussi la peau d’un vert feuille assez pale. Ils préféreront des habits aux couleurs de la forêt à ceux qui sont trop voyants et ainsi peuvent se subtiliser aux yeux indiscrets. Le rouge et le noir représentent le sang et l’ombre et ne sont pas appréciés voir intoléré dans l’habillement, rappelant trop d’événements douloureux dans le cœur des anciens.

    Coutumes a écrit:Les Daelwenas sont liés de très près à la nature et sont considérés comme ses propres enfants. Ils rendent hommage le plus souvent possible à Mère Nature pour ce qu’elle leur offre, dans leur actions quotidiennes, mais aussi dans la prière commune qui à lieu à la fin de chaque saison. De plus, à tous les printemps, signe de renouveau, les Daelwenas se rassemblent pour les Fêtes de la Fertilité qui dure quelques lunes afin de célébrer la victoire de la vie sur les abysses. Les Daelwenas naissent sous Solicia, symbole de vie et de fertilité

    Role Play a écrit:Les Daelwenas, vivant en harmonie avec Mère Nature seront portés à toujours la respecter et ne jamais abuser de celle-ci. Ainsi, s’ils coupent du bois, il remercieront par la suite. Ils s’abstiendront aussi de la chasse et de la pêche excessive, réservant ceci pour la subsistance. Ils ne touchent à ce que la nature leur offre que pour le nécessaire, mais ne vivent pas dans la misère pour autant. Les Daelwenas se tiennent entre eux et sont tous des frères, pour eux rien n’est plus sacré que cette famille, famille qui réside en Illidelwis et où le Daelwena  passe le plus clair de son temps, malgré qu’il puisse en sortir comme bon lui semble, l’attrait de sa cité est ancrée au plus profond de son cœur. De nature pacifique, le daelwena réfléchit et propose à ses frères avant d’agir. La sagesse guide ses actions et il ne pose rarement des gestes importants seuls. Il se réfère au peuple lors des réunions Daelwena qui se tiennent à toutes les saisons. La neutralité dans les conflits est la ligne de conduite des Daelwenas qui défendront l’équilibre à tous prix avant de défendre des intérêts politiques ou autres. Le Daelwenas est au centre de l’équilibre fragile de la nature est des peuples, ainsi il a une mission sacrée, celle de faire régner l’ordre dans cet équilibre qui se rompt à tous moments. Bien que le poids des âges, la connaissance de génération et la mission de maintenir l’équilibre pèse sur le Daelwenas, celui s’en sert pour acquérir sagesse et garde une humeur enjouée, conviviale, mais posée.


    Valeurs a écrit:Les valeurs les plus remarquées chez les Daelwenas:

    Haine du fer
    Pour certain , chaque sensation de la nature est importante, cela les euphorise. L'odeur de la vie les enivre. Par contre, le métal les dégoûte profondément ; matière morte façonnée pour faire couler le sang, son odeur forte et répugnante empêche de sentir les parfums de la nature. Rien que l'idée de s’enfermer dans une armure faite de cette matière leur donne un sentiment profond de claustrophobie, le métal des armes semble leur faire autant de mal en leur main que s'ils attaquaient avec. Même une simple pièce d'or les met mal à l'aise.

    Fiers et droits
    Des individus qui se tiennent debout pour une fraternité forte. Chacun est gardien de l’intégrité de l’autre et ne peut reprocher aux autres ce qu’il ne peut se reprocher à lui-même. Le vice, l’hypocrisie, les cachettes sont intolérables voir répréhensibles, mais le daelwena droit ne reproche pas, il éduque.

    Protecteur d'Illidelwis
    La barrière protectrice d'Illidelwis n'a pas toujours été là pour prévenir le peuple des dangers et, par le passé, les Daelwenas devaient se défendre par eux-mêmes. Malgré que Dame Nature, de nos jours, ait déployé sa protection, la forêt autour d'Illidelwis reste vulnérable et la cité en soi, comme l’histoire en témoigne. Ainsi, certains Daelwenas se donnent comme devoir de protéger la cité qui est au cœur de toutes vies.

    Xénophobe
    De par ses origines, le Daelwenas fait partie d’un peuple vieux, d’un peuple qui foula le sol bien avant les Niktulias, les peuples jeunes. Cela mena les Daelwenas à se retirer aux confins de la Forêt Éternelle, dans le confort des traditions, à l’abri de la corruption, de la violence et en communion avec la nature. Pour certains, cela est le mode de vie idéal et il en résulte une certaine peur de l’étranger, un besoin de vivre reclus, dans la fratrie, ne sortant que par pure nécessité.

    En symbiose avec la nature
    Pour certains Daelwenas, la nature parle en permanence si on apprend à l'écouter. Leur sens sont tellement développés à force d'écouter et d'observer la nature, qu'ils repèrent le moindre changement dans l'harmonie de leur milieu. Souvent, ils ressentent ainsi les danger pour eux ou l'équilibre venir bien avant les autres. Leurs talents sont si poussés que certains Niktulias racontent qu'ils ont des dons de voyances. Ils sont si proche de leur milieux naturel qu'ils s'y déplacent sans même laisser de traces, sans écarter la moindre branche, si cela était possible il tentera de se fondre pour ne faire qu'un avec leur environnement.

    Aime l'art, la finesse et la délicatesse
    La nature est une merveille, c’est un fait indéniable. Pour certains Daelwenas, embellir encore plus est une façon de lui faire honneur. Ces Daelwenas aiment l'art, que ca soit dans les chants, dans les objets finement créés. En effet, pourquoi se parer d'une étoffe découpée nonchalamment, alors qu'une belle robe montre à Mère à quel point on estime ses dons. Pour ces Daelwenas, la nature est douceur alors pour eux, être doux dans le langage et les manières est une autre façon de l'honorer. C'est si désagréable de voir un met finement préparé dévoré sans aucune délicatesse et la parole, la merveille de la communication, peux leur permettre de dire si bien les choses, que les phrases grossières leur semblent gâcher ce don merveilleux.

    Fraternel
    Les Daelwenas, depuis des temps immémoriaux se sont toujours tenus en famille. Ils agissent en famille, pensent en famille et donneraient leur vie pour leur famille. Par contre, pour le Daelwenas fraternel, cela va au-delà de la simple fratrie. Il ressent les changements, les douleurs, les malheurs ressentis par la famille. Une petite partie de lui meure lorsqu’un frère meurt, autant qu’il renaît lors d’une naissance. Il est très avenant, empathique et vivra que pour rendre ses frères heureux.

    Mystique
    Les Daelwenas, depuis toujours, croient en Mère Nature de façon aveugle. Ils ne réfléchissent quasiment jamais en son sens en lui donnant une confiance en toutes choses. Bien des membres des autres peuples ont tenté de comprendre ce phénomène, mais en vain. Lorsqu’un Daelwenas émet un doute à propos de sa foi, il est immédiatement pris en charge, si jamais il renie Mère, il est automatiquement déchu. Partout où il ira, le Daelwenas mystique inspirera la paix et un certain mystère qu’engendre toujours les gens de foi.

    Sage
    Le Daelwenas , de par sa longévité, acquiert des connaissances et des expériences dignes de plusieurs vie de Niktulias. Ce dernier se sert de ces connaissances afin de promouvoir la sagesse avant la frivolité. Ce Daelwenas peut toujours être consulté en cas de besoin, car elle mettra à profit ce qu’il connaît pour éclairer et résoudre les problèmes et ce, sans rien demander en retour. Même les Daelwenas plus jeunes peuvent être sages, car ils sont considérés à l’égal des adultes et même, parfois, leur jeunesse confère à cette sagesse une fraîcheur essentielle.

    Traditionaliste
    Comme on n’apprend pas à un vieux singe à faire la grimace, on fait rarement changer un Daelwenas. Ce dernier retire un confort dans ses vielles traditions, dans ses croyances, dans sa façon d’être. Il n’est pas tout à fait fermé aux nouvelles idées, mais celles-ci prendront un temps incroyable à s’enraciner. Le Daelwenas ne choisit jamais rien à la légère et pourra rejeter au début l’idée pour ensuite l’incorporée à sa façon de vivre bien des années plus tard. Il défendra avec vigueur ce qui est déjà instauré, de façon quasi obstinée même.


    *Pyramide d'ages,language & relations raciales a ajouter ainsi que modifs du nom de dieu.*

      La date/heure actuelle est Ven 23 Fév - 18:03