Terra

Serveur Ultima Online Role Play Francophone.


    Race: Hastane

    Partagez
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 76
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Race: Hastane

    Message par Admin Supe le Dim 26 Nov - 14:28

    Description a écrit:
    Description
    L’Empire Hastane est sans nul doute la nation dominante de Terra et cela même si le voyage sur les ailes de Zhel Yen Xuan à grandement affaiblit sa population. La capital de l’Empire, la citée de Citria, et les terres avoisinantes comptent près de 30 000 Hastanes. Les années ont passés et l’Empire à retrouvé une grande partie de ses forces d’autrefois mais se ne fut pas sans efforts. La reconstruction fut longue et ardu mais fort heureusement, l’énergie qu’avait puisée Zhel Yen Xuan de l’ancienne citée de Citria pu être utilisée pour reconstruire les fondations de ce monde, évitant des dizaines, des centaines d’années de construction.

    L’adaptation nécessaire au nouveau monde à fortement influencé le peuple Lansfal et un retour aux sources fut nécessaire pour éviter l’effondrement de l’Empire. Ainsi, les Vertus retrouvèrent toute leur importance au sein de la citée et dans le cœur du peuple, plébéiens comme patriciens. Le culte de Lysée grandit en importance et Kordaken devint le premier dieu vénéré en Ciceron aux côtés des êtres purs Imeris et Cylia. La philosophie du Zhel fit elle aussi intrusion dans le culte Lansfal et au fil des années devint une seconde nature parmis la population de l’Empire, transformant la société sur le même modèle d’ordre et de paix.

    La position de l’Empire au centre du monde fut d’une grande importance dans son développement économique, diplomatique et culturel. Les marchés de Citria sont un grand lieu d’échange dans tout les domaines, les idées circulent aussi facilement que les marchandises car toute les races y sont acceptés, ou presque. Tout peut être trouvé en Citria, c’est bien connu, sauf le poison qui y est formellement interdit par les lois.

    La puissante Légion assure la protection des frontières de l’Empire ainsi que de la citée et peu de peuples ose l’affronté. Son efficacité, sa détermination et son organisation sans faille ont une réputation bien taillé à travers Terra et les Hastanes sont fier de leur puissance militaire dominante. En plus de la Légion, l’Empire assure sa stabilité par de nombreux traités politiques et commerciaux avec divers peuples.

    Sur le plan culturel, un retour aux sources c’est effectué et les arts ont pris une place importante dans la société Hastane. Que cela sois la musique, le théâtre, la danse, l’écriture, la peinture ou la sculpture, l’influence courtoise est très importante et les valeurs de l’Empire sont omniprésentes dans toute œuvres Hastanes. La beauté, l’amour, le courage et la valeur sont des thèmes prépondérant dans la culture Hastanes et modèlent chaque citoyens dès sa plus tendre enfance.

    La puissance de l’Empire est la grande fierté du peuple Hastanes et tous, sans exceptions, serraient prêt a donner leur vie pour celui-ci. Le rêve d’un royaume de paix et justice s’étendant d’un bout à l’autre des landes de Terra anime le cœur de tout les citoyens, peu importe leur classe sociale.

    Organisation a écrit:Le passage vers le nouveau monde bouleversa grandement l’Empire à ses débuts mais rapidement, les choses revinrent dans l’ordre et l’ancien système de l’Empire fut appliqué. Trois grandes classes sociales dominent la société, les Plébéiens, les Patriciens et les Nobles.

    Plébéiens
    Ce sont le bas peuple de Citria. Ils ne suivent forcément les coutumes et religion lyséenne officielle, mais n'ont aucun accès au cercle du pouvoir et subissent la loi du royaume sous la protection des patriciens. Etant le bas peuple, plusieurs admirent les patriciens et les nobles, souhaitant eux-mêmes pouvoir passer un jour à ce titre. Par contre, une partie a plutôt un œil jaloux face aux patriciens. Ils n'aiment pas se faire prendre en pitié, mais accepte l’autorité des praticiens qui les aide en leur offrant protection et meilleures conditions de vie. Ils font entièrement confiance à la famille impériale ; un de leurs vœux les plus chers étant de pouvoir parler directement à la famille impériale, qui reste inaccessible aux plébéiens en dehors des grandes cérémonies impériales, à moins que celui-ci ait fait de grands actes souvent précurseurs de son ascension en tant que patriciens. Aux yeux des Plébéiens, le simple fait de voir l'Empereur est assez pour qu'ils vivent d'une grande joie et qu'ils en parlent encore des années plus tard à leurs enfants.

    La grande majorité de la population de l’Empire sont de simple plébéiens « normaux » mais parmis eux se trouvent deux classes sociales à part, les gitans et les hors-la-loi. Ils ne composent qu’une petite partie de tout les plébéiens de l’Empire, en particulier pour les hors-la-loi, mais leur importance est considérable.

    Gitans
    Ce sont des hommes du voyage. Ils ont leurs coutumes propres et une réputation assez mauvaise pour la plupart. Ils pratiquent de nombreux spectacles de rues, arts divinatoires et autres rituels superstitieux. Ils sont voués à rester plébéiens. C’est une classe assez pauvre de la société mais très débrouillarde. Ils gagnent leur vie grâce à leurs divertissements face aux plébéiens, voulant bien être généreux envers eux, et à certains procédés plus ou moins honnêtes mais rarement méchant jouant plus sur la crédulité ou la superstition. Ils ont surtout un camp presque permanent aux alentours de Citria où tous peuvent se rejoindre sans trop craindre les gardes, ces dernier préférant les laisser tranquille à cet endroit, en pensant soit les isoler soit pour leur sécurité personnelle.
    Sinon, ils vivent dans le bas cartier de la citée, espérant pouvoir y trouver de quoi survivre.
    Les Gitans ont souvent un air fier malgré leur statut, pensant qu'ils valent mieux que ce que le peuple pense d'eux et qu’eux seuls sont vraiment libres.
    Suite sur les gitans

    Hors la Loi
    Il s’agit de la lie de Citria. La plupart des petits malandrins opèrent en dehors du territoire Hastane, espérant ne pas commettre un acte trop grave afin de ne pas faire jouer les règles d’extradition diplomatiques. Certains, par contre, oppèrent dans les bas cartiers de Citria, espérant éviter les gardes de la Légion. Gare à eux s’ils se font prendre. Une minorité arrive à s’élever dans ce milieu s’entourant d’un semblant de légalité et de bonne réputation. Ils sont voués a rester plébéiens.
    Suite sur les hors la loi

    Patriciens
    Les patriciens sont des citoyens Hastanes ayant été élevés à un statut supérieur car ils font preuves de grandes qualités. Certains pourraient les comparer à la bourgeoisie mais il en est tout autrement. Aucun patricien n’oppressera un plébéiens, sa tâche est plutôt d’élever ceux-ci au même niveau que lui dans le but que tous atteignent la perfection, selon la vision Hastane bien sur. Ce sont des personnes influentes. Ils suivent les mœurs et coutumes traditionnels Hastanes sous peine d’être déchus de leur droit et/ou titre. Ce sont eux ou leur famille qui participent à l’exécutif de l'empire, a l’élaboration des lois, etc... Ils se doivent d'être l'exemple de l’archétype Hastane traditionnel et en contrepartie ils ont divers avantages (accès aux bals impériaux, places réservées aux spectacles, côtoyer ou participer au cercle du pouvoir, etc..).
    Suite sur les patriciens

    Nobles
    La noblesse n'est pas héréditaire dans le royaume Lansfal, seule la Couronne et la famille Impériale le sont de cette manière. Tout titre de Noblesse est donc lié a la Couronne, qui élève le patricien à cette dignité. Tout comme les Patriciens sont des exemples des valeurs du Lysée et de loyauté envers la Couronne, la noblesse est exemplaire vis-à-vis des patriciens, incarnant et représentant la fine fleur de L'Empire et de ses valeurs sociales et théologiques.
    Les valeurs vertueuses Lyséennes sont donc profondément présentes chez cette élite de la nation, dont la loyauté est indéfectible, et les qualités bien présente. La Couronne règne de droit divin, ce qui clarifie la valeur des chevaliers et seigneurs étant nommés pour leurs qualités, cela laisse peu de place a l'usurpation et à la médiocrité. Les Seigneurs de l’Empire ont une grande influence sur le peuple Lansfal et s’occupent de divers domaines de la vie de la citée ainsi que des terres qui leurs sont distribués, bien sur.

    Armée a écrit:Il s’agit des armées Hastanes, chacune ayant ses buts et pouvoirs propres. La base est commune jusqu’à légionnaire vétéran. Ensuite, l’homme ayant fait ses preuves continue dans la Légion pour gérer Citria et les frontières, et la protection de la famille impériale et des officiels. A la tête de l'armée se trouve le légat de l’empire secondé par le tribun de la légion.

    La légion
    La légion est la grande force de l’armée de Citria, sa vocation est la protection du peuple et de l’Empire, elle a donc le pouvoir d’imposer les lois dans la citée. Un légionnaire est dévoué a sa patrie, il fera tout pour celle-ci et si celui-ci viendrait à renier son serment il serrait déshonoré face à tout les Hastanes et serrait immédiatement banni de Citria. Un légionnaire n’hésitera pas a se sacrifier pour sa patrie si il est sur que ses actes seront bénéfique pour celle-ci. La légion est aussi un lien avec le peuple, les légionnaire qui ne sont plus en service redeviennent de simples citoyens à l’écoute du peuple. Depuis que la Garde Prétorienne fut dissoute, la légion comble leurs devoirs de protection de la couronne Impériale.

    Religion a écrit:Les valeurs du Lysée, la philosophie du Zhel et le culte des Vertus est omniprésent à travers le peuple Hastane. Tous le connaissent et le respectent et peu nombreux sont ceux qui n’y adhèrent pas dès leur plus tendre enfance. Le clergé Hastane se charge du respect et de cette religion d’état à travers les deux corps qui en font parti, l’ordre monastique et l’ordre templier protecteur.

    Politique a écrit:Le jeune empereur Edrick de Mangraden monta sur le trône au jeune âge de 15 ans comme son ancêtre, Cedric de Mangraden. Ce jeune homme surdoué règne sagement sur l’Empire, aidé par sa mère Camilia et le Haut Conseil Impérial. Les Vertus ont retrouvés toute leur importance et la droiture de la philosophie du Zhel est au centre de la vie de tout les Hastanes, au même titre que la religion. Au niveau de la loi les Hastanes appliquent une forme de protectorat, toujours dans l'optique d'un royaume s'étendant sur tout Terra puisque leur système est selon eux le meilleur. Ainsi les lois des autres royaumes ne s'appliquent pas chez eux et un criminel d'un autre royaume restant légal en terres Hastanes restera hors d'atteinte des autorités. Pour ce qui est des relations, les Hastanes reposent énormément sur les alliances, leur pouvoir est relié aux autres races, ainsi ils soignent énormément leur image, tout en affichant une façade forte. De nombreux traités avec différents peuples assurent la stabilité de ses relations.

    Physique a écrit:N’étant toutefois pas des humains tels que nous les connaissons, les Hastanes nous ressemblent cependant beaucoup sur le plan physique. De taille moyenne, ils sont de bonne constitution pour la plupart parmis les plébéiens. Chez les patriciens, par contre, une bonne forme forme physique est nécessaire et leur formation dans la Légion s’en assure. Un Hastane de grande beauté et très charismatique saura s’élever dans la société Hastane, l’art de discourir et de débattre est de plus en plus encouragé et ceux qui savent se démarqués restent peu de temps plébéiens. La population de l’Empire vie normalement plutôt vieille car les conditions de vie de la haute ville sont bonnes, la vie dans la basse ville est plus dur, par contre, et les maladies y sont plus fréquentes. Depuis la construction de thermes dans la citée, les Lansfals ont pris l’habitude de s’y rencontrer pour prendre un bain et discuter de la citée et faire un peu de philosophie. Tout ceci à grandement contribué à l’hygiène de la citée.

    Coutumes a écrit:
    Le peuple Hastane possède de nombreuses coutumes, certaines sont liés à la religion mais la plupart sont dans leurs mœurs. Leur longue histoire est riche et si certaines traditions ont été oubliés par le passé, l’Empereur Edrick se fait un devoir de faire renaître se qui est, après tout, le patrimoine Hastane. Voilà pourquoi l’amour courtois, les joutes et les duels sont redevenu à la mode partout à travers l’Empire, entre autre. Dans le calendrier Hastane, plusieurs journées sont consacrés aux dieux et la fête de l’Empereur est un jour très particulier partout à travers l’Empire. C’est l’amuseur Impérial qui annonce l’ouverture et la fermeture des différents événements, en particulier des jeux du colisée très aimés du peuple Hastane.

    Role Play a écrit:Les Hastanes sont fiers, orgueilleux, directs et honorables. Un Hastane tentera de projeter une bonne image de sa personne et restera toujours galant et franc. La religion a pour eux une grande importance et les Vertus sont au centre de leur vie, elle leur permet de bien vivre et peut-être, si ils les suivent assidûment, leur permettre de devenir Patriciens, l’élite du peuple Hastane. Les Hastanes respectent leur peuple, ils n'agiront jamais contre leur race, mais ils peuvent agir dans leur propre optique de ce qui serait bien pour leur peuple. Les Hastanes, souvent sérieux, sont de nature calme et réfléchie, mais directe et imposante, extravagante et presque vaniteuse, ils détestent se tromper. Les Hastanes sont le peuple le moins xénophobe de tous, ils acceptent presque toutes les races parmi eux malgré les différents et les différences, se voyant comme les protecteurs de Terra.

    Valeurs a écrit:Tous les Hastanes sont imprégnés par leur civilisation depuis l’enfance. Si le tempérament et les motivations de chacun restent très divers, 15 valeurs ressortent de l’ensemble de la population.

    Vertueux
    Les Hastanes sont le peuple le plus proche depuis les origines des valeurs du Lysée. Ainsi si peu d’entre eux sont des saints, ils sont très attachés à suivre le codex Véridien, code religieux et philosophique de ce panthéon. Tout Hastanes essaie de suivre le plus possible ce mode de vie vertueux. Tout écart pour être pardonné se doit d’être confesse à un prêtre lyséen. Voici quelles sont les 8 vertus qu’ils s’efforcent de suivre de leur mieux : Honneur, Humilité, Justice, Vérité, Spiritualité, Compassion, Sacrifice et Honnêteté. Tous les patriciens y sont très attachés et se considèrent comme les pères de la civilisation Hastane, faisant leur possible pour soutenir l’empire ou pour élever les plébéiens vers cette vision du codex plébéien, les élevant ainsi vers leur statut.
    Une caractéristique primordial pour tout patriciens.

    Pieux
    Tout les Hastanes vénèrent, du moins connaissent et respectent l’Alden du Zhel et les dieux et êtres purs qui y sont rattachés mais pour certains la religion est d’une plus grande importance, celle-ci guide totalement leur vie et les préceptes du Zhel sont des règles qu’il faut respecter en tout point.

    Homme d’honneur
    Les Hastanes ont le sens de la parole donnée et un serment se doit d’être respecté. Jamais il ne mentira que si il en est forcé et un manquement a sa parole ou un mensonge plonge l’homme d’honneur dans un profond désarroi et une période de troubles et de faiblesse psychologique jusqu’au moment ou il aura racheté ce manque par ses actes.

    Galant et courtois
    Les Hastanes se veulent évolués, ainsi dans leur population la proportion de rustre est plus réduite qu’ailleurs. Ils mesurent leur parole par une certaine courtoisie et politesse. Quelques précieux vont jusqu'à ne parler qu’avec des phrases rimées. L’étiquette sociale est ainsi très importante : respect de leur armée, déférence face aux classes sociales supérieures, humilité et amour envers la noblesse qui défend les intérêts de toute la nation, …
    Au niveau des relations amoureuses, l’amour courtois est une coutume très répandue plus l'on s’élève dans les couches sociales. Au niveau des patriciens et des nobles, s’ajoute une étiquette de cours assez stricte sur laquelle repose les réunions et cérémonies de la cour impériale.

    Cultivé
    Les Hastanes sont attachés aux spectacles et aux activités artistiques. Selon la classe sociale, cet intérêt va varier des jeux du cirque et spectacle de rue pour les plébéiens, à des goûts d’esthètes plus fins et recherchés pour les patriciens. Certains hastanes montrent même des talents artistiques propres ou des aptitudes pour les spectacles ou les jeux. Nombreux parmi les patriciens et la noblesse sont des collectionneurs et surtout des mécènes favorisant matériellement les artistes de milieux moins favorisés. Autour de ces détentes culturelles ou de défoulement, s’organise une vie parallèle, salle de jeu et de pari, lieu d’exposition et de spectacles, spectacles de rue et petits métiers du spectacle …..

    Fierté exubérante
    L’empire Hastane se voit comme la société exemplaire de tout Terra. C’est ainsi qu’ils se montrent protecteur et prêt à s’impliquer dans tout ce qui troublerait leur vision lyséenne du monde. Certains vont jusqu'à parler d’un certain impérialisme Hastane sur Terra. Appartenant à l’empire, les Hastanes se considèrent un peu comme une race supérieure car plus évoluée moralement et matériellement que bien d’autres nations. Ils se montrent ainsi parfois fier et arrogants envers d’autres peuples, mais toujours avec la volonté de faire le bien en prônant leur culture comme supérieure.

    Diplomate
    Alors que certains Hastanes préfèrent régler les conflits par l’épée, d’autres préfèrent discuter et éviter les effusions de sang. L’argumentation et le débat étant plus calmes certains y vois une voie se rapprochant beaucoup plus du statisme proposé par le Zhel que du chaos de la bataille.

    Militaire
    C’est par la force que doit se faire imposer l’ordre absolu pour que la paix puisse être atteinte, voilà se que pensent les Hastanes ayant l’esprit militaire. La plupart des gens de cette mentalité joignent les forces de la Légion espérant aider a l’édification d’un monde meilleur.

    Loyal
    Pour certains Hastanes, rien n’est plus important que la loyauté. Ils seront fidèles a tout ceux qui leur sont chers, leur famille et leurs amis mais par dessus tout a l’Empire. Ils donneraient leurs vie sans hésité pour la gloire de l’Empire et celle du peuple Lansfal. Les plus grand héros Hastanes sont morts au combat pour défendre des idéaux ou des gens auxquels ils étaient fidèles.

    Héroïque
    Tout les Hastanes dans leur jeunesse ont entendu parler des héros d’antan à travers les contes et le théâtre et depuis se temps, pour certains, la gloire les à fasciner, consciemment ou non. Ils cherchent la renommée que cela soit sur le champ de bataille ou à la cour Impérial.

    Bon vivant
    Il y autre chose que la guerre, la religion ou la diplomatie dans la vie pour certains Hastane. L’important c’est d’être heureux et parfois rien ne procure plus de bonheur qu’un bon repas ou bien une simple soirée entre amis.
    Le bon vivant sait profiter des bonheur les plus simples et il est dur de lui retirer sa bonne humeur.

    Studieux
    Les heures passés dans une bibliothèque poussiéreuse ou dans un laboratoire sont incalculables pour ceux qui se dédient à la quête de la connaissance. Parmis ces érudits se trouvent nombreux Hastanes qui s’interrogent sur le monde qui les entoure. Leur curiosité n’a d’égal que l’acharnement dont ils font preuves dans leurs études.

    Généreux
    Les Hastanes sont devenus à travers le temps très matérialistes, moins que les Kardar mais beaucoup plus que les Daelwenas. Pour certain la richesse est un but à atteindre mais d’autres préférons donner a ceux dans le besoin comme l’enseigne les vertus. Rare sont ceux qui réussissent a suivre cette voie toute leur vie et ceux qui en sont capables sont admirez par tous et chacun.

    Aventurier
    Quitter la sécurité de la citée est considéré une folie pour certain mais pour d’autre c’est la seule manière que de réellement vivre. Cherchant l’aventure aux quatre coins de Terra, le Lansfal à l’esprit aventureux finira toujours par revenir à Citria. Il lui serrait impensable d’imaginer s’installer ailleurs.

    Conservateur/Traditionnel
    Le temps passe et les choses changent et cela effraie et trouble plusieurs Lansfals qui croient en les valeurs fondamentales à partir desquels l’Empire fut érigé. Un changement entraîne le désordre se qui n’est pas compatible avec le statisme proposé par le Zhel. Voilà pourquoi les choses doivent rester comme elle le sont et comme elles l’ont toujours été.


    -sujet a quelques ajouts/modifications-

      La date/heure actuelle est Ven 23 Fév - 18:05