Terra

Serveur Ultima Online Role Play Francophone.


    Race - Hastane

    Partagez
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Dim 25 Mar - 16:31

    Description a écrit:

    L’Empire Hastane est sans nul doute la nation dominante de Terra et cela même si le voyage sur les ailes de Zhel Yen Xuan à grandement affaiblit sa population. La capital de l’Empire, la citée de Citria, et les terres avoisinantes comptent près de 30 000 Hastanes. Les années ont passés et l’Empire à retrouvé une grande partie de ses forces d’autrefois mais se ne fut pas sans efforts. La reconstruction fut longue et ardu mais fort heureusement, l’énergie qu’avait puisée Zhel Yen Xuan de l’ancienne citée de Citria pu être utilisée pour reconstruire les fondations de ce monde, évitant des dizaines, des centaines d’années de construction.

    L’adaptation nécessaire au nouveau monde à fortement influencé le peuple Hastane et un retour aux sources fut nécessaire pour éviter l’effondrement de l’Empire. Ainsi, les Vertus retrouvèrent toute leur importance au sein de la citée et dans le cœur du peuple, plébéiens comme patriciens. Le culte de Lysée grandit en importance et Kordaken devint le premier dieu vénéré en Citria aux côtés des êtres purs Imeris et Cylia. La philosophie du Zhel fit elle aussi intrusion dans le culte Hastane et au fil des années devint une seconde nature parmi la population de l’Empire, transformant la société sur le même modèle d’ordre et de paix. 

    La position de l’Empire au centre du monde fut d’une grande importance dans son développement économique, diplomatique et culturel. Les marchés de Citria sont un grand lieu d’échange dans tout les domaines, les idées circulent aussi facilement que les marchandises car toute les races y sont acceptés, ou presque. Tout peut être trouvé en Citria, c’est bien connu, sauf le poison qui y est formellement interdit par les lois.

    La puissante Légion assure la protection des frontières de l’Empire ainsi que de la citée et peu de peuples ose l’affronté. Son efficacité, sa détermination et son organisation sans faille ont une réputation bien taillé à travers Terra et les Hastanes sont fier de leur puissance militaire dominante. En plus de la Légion, l’Empire assure sa stabilité par de nombreux traités politiques et commerciaux avec divers peuples. 

    Sur le plan culturel, un retour aux sources c’est effectué et les arts ont pris une place importante dans la société Hastane. Que cela sois la musique, le théâtre, la danse, l’écriture, la peinture ou la sculpture, l’influence courtoise est très importante et les valeurs de l’Empire sont omniprésentes dans toute œuvres Hastanes. La beauté, l’amour, le courage et la valeur sont des thèmes prépondérant dans la culture Hastane et modèlent chaque citoyens dès sa plus tendre enfance.

    La puissance de l’Empire est la grande fierté du peuple Hastane et tous, sans exceptions, serraient prêt a donner leur vie pour celui-ci. Le rêve d’un royaume de paix et justice s’étendant d’un bout à l’autre des landes de Terra anime le cœur de tout les citoyens, peu importe leur classe sociale.

    Organisation a écrit:
    Le passage vers le nouveau monde bouleversa grandement l’Empire à ses débuts mais rapidement, les choses revinrent dans l’ordre et l’ancien système de l’Empire fut appliqué. Trois grandes classes sociales dominent la société, les Plébéiens, les Patriciens et les Nobles.

    Plébéiens
    Ce sont le bas peuple de Citria. Ils ne suivent forcément les coutumes et religion lyséenne officielle, mais n'ont aucun accès au cercle du pouvoir et subissent la loi du royaume sous la protection des patriciens. Étant le bas peuple, plusieurs admirent les patriciens et les nobles, souhaitant eux-mêmes pouvoir passer un jour à ce titre. Par contre, une partie a plutôt un œil jaloux face aux patriciens. Ils n'aiment pas se faire prendre en pitié, mais accepte l’autorité des praticiens qui les aide en leur offrant protection et meilleures conditions de vie. Ils font entièrement confiance à la famille impériale ; un de leurs vœux les plus chers étant de pouvoir parler directement à la famille impériale, qui reste inaccessible aux plébéiens en dehors des grandes cérémonies impériales, à moins que celui-ci ait fait de grands actes souvent précurseurs de son ascension en tant que patriciens. Aux yeux des Plébéiens, le simple fait de voir l'Empereur est assez pour qu'ils vivent d'une grande joie et qu'ils en parlent encore des années plus tard à leurs enfants.

    La grande majorité de la population de l’Empire sont de simple plébéiens « normaux » mais parmi eux se trouvent deux classes sociales à part, les gitans et les hors-la-loi. Ils ne composent qu’une petite partie de tout les plébéiens de l’Empire, en particulier pour les hors-la-loi, mais leur importance est considérable.

    Gitans 
    Ce sont des hommes du voyage. Ils ont leurs coutumes propres et une réputation assez mauvaise pour la plupart. Ils pratiquent de nombreux spectacles de rues, arts divinatoires et autres rituels superstitieux. Ils sont voués à rester plébéiens. C’est une classe assez pauvre de la société mais très débrouillarde. Ils gagnent leur vie grâce à leurs divertissements face aux plébéiens, voulant bien être généreux envers eux, et à certains procédés plus ou moins honnêtes mais rarement méchant jouant plus sur la crédulité ou la superstition. Ils ont surtout un camp presque permanent aux alentours de Cicéron où tous peuvent se rejoindre sans trop craindre les gardes, ces dernier préférant les laisser tranquille à cet endroit, en pensant soit les isoler soit pour leur sécurité personnelle.
     
    Sinon, ils vivent dans le bas cartier de la citée, espérant pouvoir y trouver de quoi survivre.
    Les Gitans ont souvent un air fier malgré leur statut, pensant qu'ils valent mieux que ce que le peuple pense d'eux et qu’eux seuls sont vraiment libres.

    Hors la Loi
    Il s’agit de la lie de Citria La plupart des petits malandrins opèrent en dehors du territoire Hastane, espérant ne pas commettre un acte trop grave afin de ne pas faire jouer les règles d’extradition diplomatiques. Certains, par contre, opèrent dans les bas cartiers de Citria, espérant éviter les gardes de la Légion. Gare à eux s’ils se font prendre. Une minorité arrive à s’élever dans ce milieu s’entourant d’un semblant de légalité et de bonne réputation. Ils sont voués a rester plébéiens.

    Patriciens
    Les patriciens sont des citoyens Hastanes ayant été élevés à un statut supérieur car ils font preuves de grandes qualités. Certains pourraient les comparer à la bourgeoisie mais il en est tout autrement. Aucun patricien n’oppressera un plébéiens, sa tâche est plutôt d’élever ceux-ci au même niveau que lui dans le but que tous atteignent la perfection, selon la vision Hastane bien sur. Ce sont des personnes influentes. Ils suivent les mœurs et coutumes traditionnels Hastane sous peine d’être déchus de leur droit et/ou titre. Ce sont eux ou leur famille qui participent à l’exécutif de l'empire, a l’élaboration des lois, etc... Ils se doivent d'être l'exemple de l’archétype Hastane traditionnel et en contrepartie ils ont divers avantages (accès aux bals impériaux, places réservées aux spectacles, côtoyer ou participer au cercle du pouvoir, etc..).

    Nobles
    La noblesse n'est pas héréditaire dans le royaume Hastane, seule la Couronne et la famille Impériale le sont de cette manière. Tout titre de Noblesse est donc lié a la Couronne, qui élève le patricien à cette dignité. Tout comme les Patriciens sont des exemples des valeurs du Lysée et de loyauté envers la Couronne, la noblesse est exemplaire vis-à-vis des patriciens, incarnant et représentant la fine fleur de L'Empire et de ses valeurs sociales et théologiques. 
    Les valeurs vertueuses Lyséennes sont donc profondément présentes chez cette élite de la nation, dont la loyauté est indéfectible, et les qualités bien présente. La Couronne règne de droit divin, ce qui clarifie la valeur des chevaliers et seigneurs étant nommés pour leurs qualités, cela laisse peu de place a l'usurpation et à la médiocrité. Les Seigneurs de l’Empire ont une grande influence sur le peuple Hastane et s’occupent de divers domaines de la vie de la citée ainsi que des terres qui leurs sont distribués, bien sur.

    Armée a écrit:
    Il s’agit des armées Hastanes, chacune ayant ses buts et pouvoirs propres. La base est commune jusqu’à légionnaire vétéran. Ensuite, l’homme ayant fait ses preuves continue dans la Légion pour gérer Citria et les frontières, et la protection de la famille impériale et des officiels. A la tête de l'armée se trouve le légat de l’empire secondé par le tribun de la légion.

    La légion
    La légion est la grande force de l’armée de Citria, sa vocation est la protection du peuple et de l’Empire, elle a donc le pouvoir d’imposer les lois dans la citée. Un légionnaire est dévoué a sa patrie, il fera tout pour celle-ci et si celui-ci viendrait à renier son serment il serait déshonoré face à tout les Hastanes et serait immédiatement banni de Citria. Un légionnaire n’hésitera pas a se sacrifier pour sa patrie si il est sur que ses actes seront bénéfique pour celle-ci. La légion est aussi un lien avec le peuple, les légionnaire qui ne sont plus en service redeviennent de simples citoyens à l’écoute du peuple. Depuis que la Garde Prétorienne fut dissoute, la légion comble leurs devoirs de protection de la couronne Impériale. 

    Religion a écrit:Les valeurs du Lysée, la philosophie du Zhel et le culte des Vertus est omniprésent à travers le peuple Hastane. Tous le connaissent et le respectent et peu nombreux sont ceux qui n’y adhèrent pas dès leur plus tendre enfance. Le clergé Hastane se charge du respect et de cette religion d’état à travers les deux corps qui en font parti, l’ordre monastique et l’ordre templier protecteur.

    Politique a écrit:
    Le jeune empereur Edrick de Mangraden monta sur le trône au jeune âge de 15 ans comme son ancêtre, Cedric de Mangraden. Ce jeune homme surdoué règne sagement sur l’Empire, aidé par sa mère Camilia et le Haut Conseil Impérial. Les Vertus ont retrouvés toute leur importance et la droiture de la philosophie du Zhel est au centre de la vie de tout les Hastanes, au même titre que la religion. Au niveau de la loi les Hastanes appliquent une forme de protectorat, toujours dans l'optique d'un royaume s'étendant sur tout Terra puisque leur système est selon eux le meilleur. Ainsi les lois des autres royaumes ne s'appliquent pas chez eux et un criminel d'un autre royaume restant légal en terres Hastanes restera hors d'atteinte des autorités. Pour ce qui est des relations, les Hastanes reposent énormément sur les alliances, leur pouvoir est relié aux autres races, ainsi ils soignent énormément leur image, tout en affichant une façade forte. De nombreux traités avec différents peuples assurent la stabilité de ses relations.

    Physique a écrit:
    N’étant toutefois pas des humains tels que nous les connaissons, les Hastanes nous ressemblent cependant beaucoup sur le plan physique. De taille moyenne, ils sont de bonne constitution pour la plupart parmi les plébéiens. Chez les patriciens, par contre, une bonne forme physique est nécessaire et leur formation dans la Légion s’en assure. Un Hastane de grande beauté et très charismatique saura s’élever dans la société Hastane, l’art de discourir et de débattre est de plus en plus encouragé et ceux qui savent se démarqués restent peu de temps plébéiens. La population de l’Empire vie normalement plutôt vieille car les conditions de vie de la haute ville sont bonnes, la vie dans la basse ville est plus dur, par contre, et les maladies y sont plus fréquentes. Depuis la construction de thermes dans la citée, les Hastanes ont pris l’habitude de s’y rencontrer pour prendre un bain et discuter de la citée et faire un peu de philosophie. Tout ceci à grandement contribué à l’hygiène de la citée.

    Coutumes a écrit:
    Le peuple Hastane possède de nombreuses coutumes, certaines sont liés à la religion mais la plupart sont dans leurs mœurs. Leur longue histoire est riche et si certaines traditions ont été oubliés par le passé, l’Empereur Edrick se fait un devoir de faire renaître se qui est, après tout, le patrimoine Hastane. Voilà pourquoi l’amour courtois, les joutes et les duels sont redevenu à la mode partout à travers l’Empire, entre autre. Dans le calendrier Hastane, plusieurs journées sont consacrés aux dieux et la fête de l’Empereur est un jour très particulier partout à travers l’Empire. C’est l’amuseur Impérial qui annonce l’ouverture et la fermeture des différents événements, en particulier des jeux du colisée très aimés du peuple Hastane. 

    Role Play a écrit:
    Les Hastanes sont fiers, orgueilleux, directs et honorables. Un Hastane tentera de projeter une bonne image de sa personne et restera toujours galant et franc. La religion a pour eux une grande importance et les Vertus sont au centre de leur vie, elle leur permet de bien vivre et peut-être, si ils les suivent assidûment, leur permettre de devenir Patriciens, l’élite du peuple Hastane. Les Hastanes respectent leur peuple, ils n'agiront jamais contre leur race, mais ils peuvent agir dans leur propre optique de ce qui serait bien pour leur peuple. Les Hastanes, souvent sérieux, sont de nature calme et réfléchie, mais directe et imposante, extravagante et presque vaniteuse, ils détestent se tromper. Les Hastaness sont le peuple le moins xénophobe de tous, ils acceptent presque toutes les races parmi eux malgré les différents et les différences, se voyant comme les protecteurs de Terra.

    Valeurs a écrit:
    Respectueux
    Honorable
    Généreux
    Loyal
    Galant
    Beau-Parleur
    Militarisme
    Bravoure
    Traditionnel
    Le sens de l'évolution

    Relations a écrit:

    Daelwenas  -  Bonne
    Drakans  -  Neutre
    Gorlaks  -  Mauvaise
    Kardars  -  Bonne
    Kheijans  -  Neutre
    Mortanyss  -  Mauvaise
    Nalkiris  -  Bonne
    Nargoliths  -  Mauvaise
    Nébulix  -  Neutre

    Langage a écrit:

    Bonjour:  Avé
    Aurevoir:  Veius
    Merci:  Benil
    Positif:  Esta
    Négatif:  Cestes
    Ami: Lans
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:01

    Codex des lois cléricales Hastanes a écrit:
    Codex des lois cléricales Hastanes



    Fautes religieuses
    -Tout acte d'Hérésie.
    -Tout enseignement et conversion pour une idéologie qui n'est cestes approuvée par le clergé hastane.
    -Tout acte visant à contraindre physiquement ou psychologiquement un hastane de se rendre à un lieu sacré, prier ou toute autre action reliée à la religion.
    -Tout acte de Nécromancie.

    Peines possibles: 
    Emprisonnement.
    Poteau de la honte. 
    Tatouage au visage. 
    Purification par un Rituel de la prière. 
    Bannissement temporaire ou définitif.


    Fautes vestimentaires 
    -Port d'armure d'os
    -Port de la ''Robe des Mort'' et tout symbole se rattachant à ce concept.
    -Port de la ''Robe de Liche'' et tout symbole se rattachant à ce concept.
    -Port du noir de façon exagérée. Du noir au couvrant le torse ne sera cestes toléré. En tout temps des couleurs claires doivent rester majoritaires.

    Peines possibles: 
    Première offense - Saisie et destruction de l'item 
    Deuxième offense - Bannissement temporaire de la ville.
    Troisième offense - Bannissement définitif de nos terre.


    Fautes Morales et Éthiques
    -Tout acte d'homosexualité. 
    -Toute participation à des actes suivant des mœurs sexuelles inappropriées. 
    -Tout manque de courtoisie. 
    -Tout manque de respect envers sa propre famille. 
    -Manquement à la règle du ton de la voie dans le temple. 
    -Port d'armure ou d'armes à l'intérieur de la cathédrale et lieu consacré comme saint par le clergé hastane (incluant les cagoules).

    Peines possibles: 
    Emprisonnement 
    Avertissements et expulsion du lieu si refus de coopération.
    Exposition publique de la faute. 
    Devoir de présence au temple. 
    Bannissement.


    Manquement au respect clérical
    -Toute insulte envers le clergé. 
    -Toute insulte proférée envers un membre du clergé.
    -Tout assaut physique envers un membre du clergé.
    -Refus de se conformer à la loi sur l'adoption.
    -Refus de se conformer à la procédure de réintégration en partie ou en totalité. 
    -Toute insulte envers le Zhel (Incluant Véridia).

    Peines possibles: 
    Emprisonnement ou Amende maximum 1000 pièce 
    Formation sur les vertus 
    Devoir de présence au temple 
    Bannissement

    Projet Quarantaine
    Projet pour contrer le Bannissement 
    Donc le clergé pourrait dans quelques cas décider d'une sentence autre que le bannissement tel que:
    -Rester en ville sans sortir pendant une période de temps déterminé par le clergé lui même. Tout cela pour évaluer le rétablissement du fautif. Lorsqu'il sera jugé comme un hastane honorable et digne la peine pourra être relevée. 
    -Obligation de porter une Toge sobre grise.
    -Restriction du port d'arme et d'armure allant jusqu'a la saisie totale.

    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:05

    Codex des lois et sanctions Impériales a écrit:
    Codex des lois et sanctions Impériales


    Fautes Mineures : 

    Exemples : 

    - Vol d'objet de peu de valeur (moins de 1000 écus) 
    - Chevaucher en Citira sans permis
    - Port d'armes en Citria 
    - Menaces de mort 
    - Refus de coopérer à l'autorité
    - Insultes envers un plébéien ou une personne d'une autre race alliée
    - Trouble de l'ordre publique
    - Provocation d'un membre de la légion dans l'exercice de ses fonctions 
    - Prostitution publique 

    La sanction sera de : 250 écus ou alors de 150 rondins/lingots.  



    Fautes Importantes : 

    Exemples : 

    - Vol d'objet d'une valeur assez importante (plus de 1000 écus)
    - Agression physique 
    - Possession de poison sur les terres Impériales
    - Délit de fuite face à une autorité Hastane
    - Insultes envers une autorité ( Légionnaire, membre de Clergé, diplomate, magistrat )
    - S'entraîner hors des endroits prévus à cet effet (salle d'entraînement) 
    - Effectuer du brigandage sur les terres de l'empire 

    La sanction sera de : 450 écus ou alors de 300 rondins/lingots. 



    Fautes Majeurs : 

    Exemples : 

    - Destruction des biens de l'Empire 
    - Meurtre sur un plébéien
    - Insulte à la noblesse ou la couronne Hastane
    - Pratique d'esclavagisme

    Sanctions : 1000 ecus ou alors 600 rondins/lingots. 


    Fautes Exceptionelles :

    - Utiliser la magie offensive en Citria pour sa défense sans  permis
      Sanction : À déterminer selon le cas
    - Utiliser la magie neutre en Citria sans permis
      Sanction : À déterminer selon le cas







    CODEX de la Haute Justice Impériale a écrit:
    CODEX de la Haute Justice Impériale


    Hauts crimes : 
    - Conspiration de meutre sur un Patricien ou supérieur 
    - Enlèvement d'un Patricien ou supérieur 
    - Meurtre sur un Patricien ou supérieur 
    - Insultes ouvertes et abusives envers l'Empire 
    - Attaques répétitives de Hastane sur les terres de la couronne 
    - Vols d'objets de très grande valeur.

    Crimes impériaux : 
    - Traîtrise envers l'Empire (ne s'applique qu'aux Hastanes) 
    - Menaces envers l'Empire 
    - Conspiration envers l'Empire 

    Sanctions possibles selon la gravité de actions commisses : 
    - Amende de 500 écus ou supérieure 
    - Travaux communautaires pour l'Empire 
    - Exposition publique d'une lune ou plus 
    - Amputation d'une main 
    - Marquage au fer rouge 
    - Bannissement temporaire avec réintégration progressive 
    - Bannissement à vie sous peine de mort



    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:08

    Fêtes et jeux Hastanes a écrit:
    Fêtes et jeux Hastanes


    Joutes et Tournois



    Depuis l’aube de l’Empire, depuis le début de la chevalerie, les joutes et les tournois furent le moyen par excellence pour l’élite des guerriers de prouver leur prouesse, leur Valeur: l’une des huit vertus, et de devenir de forts et habiles cavaliers. Depuis la fin de la guerre sanglante entre les Puissants Seigneurs de la Guerre Hastanes, lors de l’ascension de Cedric Mangraden sur le trône de l’Empire il y a près de 200 ans, les joutes passèrent de simple entraînement militaire à fêtes solennelles , symboles de magnificence et de galanterie. Celles-ci sont réservées aux Patriciens et aux Prétoriens bien que certaines exceptions puissent être faites lors d’occasions spéciales.

    Les tournois solennels sont toujours annoncés au moins une saison à l’avance, permettant aux champions de faire connaître leur désir de participer. Tout ceux qui désirent entrer dans les lices doivent faire parvenir leur écu armorié au château, ainsi que le nom de leur écuyer et s'il participera aux Escrimes; tout ceci avant les vêpres, soit une journée avant la joute. Les écus seront exposés sur les remparts du château pour que toute la population puisse connaître les champions qui s’affronteront dans les lices. Les Escrimes, elles, se déroulent une journée avant la joute et les écuyers auront la chance de s’affronter au sol, au corps à corps, pour la plus grande gloire de leur chevalier.

    Les principaux règlements des tournois consistent en ceci ;

    - Ne porter des coups de lance qu’au visage et au plastron.
    - Ne plus frapper un chevalier dès qu’il ôte sa visière ou retire son heaume.
    - Ne point se battre à plus d’un sur un seul adversaire.
    - Ne point blesser le cheval de son adversaire.
    - Ne point frapper de la pointe mais du tranchant de l’épée.
    - Ne point combattre hors de son rang

    Ces règles et de nombreuses autres furent instituées pour éviter les bains de sang. S'il y a blessures graves, le combat doit prendre fin immédiatement sauf si l’adversaire désire toujours combattre. C’est un grand signe de Valeur si le champion triomphe malgré une blessure importante, mais s'il en résout sa mort, cela sera une grande honte pour le champion et toute sa famille.

    Les instruments des bardes et les cris célèbrent chaque brillant coup de lance ou d’épée mais souvent, les gens de grande importance ne saluent les hauts faits d’armes que par les mots « Honneur aux fils des preux ». Rarement ses mots furent prononcés par un descendant de Cedric Mangraden ou tout autre membre de la lignée royale; lorsque c’est le cas, la gloire du champion en question est assurée à travers tout l’Empire.

    Un champion joutant pour sa dame viendra avant son duel lui porter une rose dans les estrades. Si celle-ci l’accepte, alors elle approuve le champion et les honneurs qu’il remportera reviendront aussi à sa dame. Par contre, si celui-ci se couvre de honte, la dame peut à tout moment jeter la rose dans les lices, désapprouvant la conduite du chevalier et se libérant ainsi de toute la honte qui pourrait lui revenir. Si un autre champion ramasse la rose jetée, les mêmes règles s’appliquent: celle-ci peut l’accepter ou la refuser selon ses désirs.

    Le vainqueur sera décidé par l’hôte du tournoi si celui-ci ne fait pas l’unanimité ou d’après le jugement des chevaliers préposés aux joutes et parfois, mais bien rarement, par un tribunal composé de dames et de damoiselles.
    Le vainqueur, après avoir remporté le prix, est conduit dans le palais et désarmé par les dames, qui le revêtent d'habits précieux ; il occupe ensuite au festin la place la plus honorable.



    Festins

    Le grand festin royal vient immédiatement après les joutes.
    Il se déroule normalement au château, dans les cuisines royales ou dans la salle d’honneur.
    Si les invités sont trop nombreux, les hauts placés seront à une autre table, séparés du reste des invités.
    Bien sûr, le vainqueur du tournoi se verra attribuer la place d’honneur lors de ce festin.
    Il est très rare qu’il ne se termine sans qu’il ne reste de nombreux mets sur la table; la qualité et la quantité des banquets impériaux sont inégalés à travers tout Terra, c’est pourquoi il est considéré comme une occasion unique que de pouvoir y participer.
    Il est de coutume d’inviter différentes figures importantes à prononcer un discours lors du repas, soit pour faire un hommage à la qualité de leur hôte ou pour féliciter le vainqueur du tournoi ou tout autre individu qui a su se démarquer.
    Quelques festins mémorables durèrent de nombreuses heures, jusqu’à tard dans la nuit, se qui ne dérange pas vraiment les Hastanes qui adorent les longues festivités. 



    Bals 


    Les bals Hastanes sont des événements très spéciaux car ils sont rares et d’une grandeur époustouflante. C’est un événement marquant qu’aucun invité ne peut oublier, en particulier les plébéiens qui y sont parfois invités, bien que les bals sont habituellement réservés aux patriciens et aux prétoriens.

    Il est difficile de s’imaginer ces réunions où se mêlent le riche et le pauvre, la plébéienne et la dame de la noblesse, tous animés d'une joie commune et délivrés de l'étiquette, de la gêne, de la raideur et de l’ennui. 

    Même si l’étiquette est mise de coté, il existe tout de même des règles de maintien que tous doivent respecter ;

    - Le salut du danseur à sa cavalière, la révérence de celle-ci 
    - Offrir le bras à sa partenaire à la fin d’une danse, afin de la raccompagner 

    Le respect de ces règles de maintien contribue à garder un certain raffinement sans toutefois être incompatible avec l’atmosphère de détente recherchée. 

    Une troupe de bardes et d’artistes en tout genre s’occupent du divertissement, normalement secondé par un maître de cérémonie qui explique les différentes danses et guide les citoyens à travers le château. 

    Les fêtes se terminent habituellement par la bruyante falandoulo. Les invités forment une chaîne et doivent tenter de suivre le meneur à travers toute la salle de bal. Une fois la chaîne rompue, les invités se séparent et retournent, remplis de joie et exténués, à leur demeure.
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:11

    La diplomatie Hastanel a écrit:
    La diplomatie Hastanel

    Hiérarchie
     

    Un Haut Diplomate Impérial responsable auprès du Haut Intendant Impérial, coordonnant un diplomate spécifique pour chacune des autres races. Ces derniers doivent être pondérés et social en gardant a cœur les intérêts hastanes. 

    Seuls les actes commis sur le territoire Hastanes sont punis. Cela cause parfois des soucis diplomatique quand les Hastanes commettent des crimes en territoire extérieur. En général, l'empire ne donne pas suite aux démarches et demandes faites. La Légion ne peut donc appréhender les concernés sur demande extérieur, si ils le font cela ne peut être que sur demande des officiels concernes de l'Empire.

    Par contre lorsque l'incident est de grande importance, une plainte officielle appuyée d'un rapport complet formulé par une autorité étrangère importante pourrait être entendue. Suite à la remise de ce rapport, une étude minutieuse serait faite et étudiées par les instances diplomatiques de l'Empire. L'importance de l'acte commis et ses retombés sur la couronne serait alors étudiées. Il va sans dire qu'une plainte mineure, prenons l'exemple d'un Hastane ayant malencontreusement violé une coutume à Val'Arak ou un simple brigandage, ne serait pas retenu. Nous parlons ici de coup d'état assez important pour causer une chute radicale des relations avec ce peuple ou des représailles importantes à l'ensemble du peuple. En jugeant ainsi les dossiers, nous serions en mesure de tempérer les plaintes et ainsi ne pas causer de mécontentement pour des questions sans importance. 

    Si le dossier est jugé suffisant, deux options s'offrent: 
    1. Arrestation locale et procès à Citria: 
    La légion procèderait à l'arrestation du criminel à Citria et un procès présidé par un juge de Citria serait tenu. Les plaignants étrangers viendraient alors à Citria pour témoigner et l'accusé serait jugé selon les lois Hastanes pour crime d'état visant la détérioration de l'image mondiale de l’Empire. 
    2. Arrestation locale, extradition et procès étranger: 
    La Légion procèderait à l'arrestation du criminel à Citria et a son extradition vers les autorités étrangères.



    Arrestation à l'étranger

    Lors d'arrestation de criminel Hastane sur un territoire étranger pour un crime commis sur ce même territoire, les autorités locales auront le droit de procéder à l'emprisonnement de cette personne. Suite à son incarcération, une lettre devra être envoyée au diplomate Hastane qui en avisera la cellule de justice. 
    Les autorités étrangères auront alors le droit de procéder au jugement de ce criminel selon leur code de loi. Cependant, la présence d'une autorité reconnue (Magistrat ou Diplomate) sera nécessaire lors du jugement à titre de témoin seulement. L'accusé qui fait une faute sur une territoire étranger doit être jugé sur ce même territoire, (sauf arrangement diplomatique comme l'échange de prisonnier, etc.. )


    Devoirs 

    - Astreint au secret d'état absolu sur les affaires en cours et passé , même après leur retraite. Inculpation de haute trahison et de peine de mort possible, juridiction de la Haute Cours. 
    - Porter leur uniforme en mission officielle. 
    - Tenir a jour des dossiers complet sur l'évolution des affaires en cours.
    - Loyauté absolue a l'Empire, sans condition. 
    - Être les plus représentatifs possible de la grandeur de l'Empire.
    - Travailler en harmonie avec les autres ambassadeurs, en cas de conflit, le Haut Diplomate tranchera.
    - Rapport des actions en cours au Haut Diplomate qui fait remonter si nécessaire. 
    - Promouvoir l'Empire et ses valeurs, les faire se déployer, se développer a l'étranger et solidifier les alliances. 

    Droits



    - Salaire 
    - En uniforme, droit de monter à cheval en haute et basse citée
    - Refuser une fouille par des aspirants, légionnaires et décurions. Ils peuvent être détenus préventivement en attendant mais pas comme prisonnier, le temps de chercher un centurion où le Tribun.
    - Avoir une escorte de la Légion en mission et demander à aller chercher les officiels étrangers aux frontières par la Légion.
    - Accorder l'immunité diplomatique à un ressortissant étranger le temps de sa visite, lui octroyant les même droits que lui en matière de fouille et permettant de conserver ses armes au fourreau et armures, pour raison de prestige. Un légionnaire, pour raison de sécurité, peut procéder au désarmement de la personne, sans condition. Si le ressortissant use de son arme sans raison, le déshonneur sera sur sa nation.

    Haute Cours


    Constituée du Haut Diplomate Impérial, du Haut Intendant Impérial et du Haut Magistrat Impérial. 
    Cour privative, sans public. Peut aller jusqu'a la peine capitale, le bannissement ou la relaxe avec félicitation. La couronne peu a volonté modifier a son grés le jugement. Les trois magistrats sont tenus au secret absolus sur les sujets évoqués.
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:16

    La hiérarchie Impériale et le Haut Conseil a écrit:
    La hiérarchie Impériale et le Haut Conseil

    La Famille Impériale



    Le Couple Impérial 


    Régnant de droit divin, la parole de l'Empereur fait force de Loi sur l'Empire, et ne peut être contestée. Le mandat céleste légitime toute ses décisions, aussi bien sur le temporel que sur le spirituel. 

    Néanmoins, la sagesse veut que nombre de ses décisions soient déléguées à ses conseillers Impériaux, qui connaissent bien la situation des dossiers en cours. Mais, à tout instant, la parole Impériale fais force de loi ultime et ne peut être mise en doute.

    Le faire est quasiment un cas d'hérésie, si on rentre dans le détail.




    La famille Impériale proche

    Les Ducs et Duchesse de l'Empire ont un énorme pouvoir d'influence, de par leur naissance et donc leur noblesse de sang, mais pas de pouvoir réel. On peut considérer que leur rang est celui d'un conseiller Impérial , mais ils n'en ont pas les prérogatives. Néanmoins, leur droit de naissance leur permet d'assister à toute réunion du conseil Impérial et d'y prendre la parole, sans pouvoir décisionnaire. Leurs avis sont toujours écouté avec attention mais cela reste tout simplement cela : des avis. Ils possèdent néanmoins, hors du conseil, un vaste pouvoir, juste inférieur a celui d'un conseiller Impérial et peuvent par exemple prendre le commandement d'un détachement de la légion avec un rang de Centurion sur simple décision personnelle, ponctuellement, ou accorder l'immunité diplomatique a un ressortissant étranger, comme un diplomate.

    Mais s'ils abusent de leur rang et prérogative par des actions mettant en péril le protocole en cour ou la structure en place, la couronne peut les mettre en disgrâce, ceci pouvant aller jusqu'a l'exil, le retrait de leur rang ," l'enfermement " dans un monastère a vie, ou le retrait de leur droits du sang, sans les priver de leur titre.

    Très souvent, le plus proche membre de la famille (frère, sœur ou cousin) existant avant la naissance de descendants de la famille Impériale régnante est élevé comme un Empereur potentiel, au cas ou un malheur devait survenir. Cette ombre à la couronne s'éclipse après la consolidation de la lignée par des naissances.




    Les Membres du Haut Conseil

    Les hauts dignitaires
    Ils sont trois: L'intendant Impérial , le Légat des Armées, et le Cardinal de l'Empire .



    L'intendant Impérial


    Il est littéralement le numéro deux de l'Empire en temps de paix, rien de moins, en gérant la diplomatie, la justice, l'économie, la vie au palais et la famille Impériale. Son influence et son réel pouvoir sont énormes et seul un homme ou une femme d'exception peuvent prétendre à ce rang et poste. Son sceau est celui de la couronne, ce qui explique mieux que les mots ses attributions et l'étendue de ses pouvoirs. 

    Il existe deux cas de figure cependant. 

    Si le pouvoir et l'implication de la couronne sont fort et impliqué, ce titre est donné a l'un de ses quatre ministres qui est donc élevé a ce rang mais a titre plus honorifique qu'autre chose, pour récompenser une immense dévotion a l'Empire et une carrière exemplaire. La couronne gérant elle-même ses attributions, ce rang devient plus honorifique qu'autre chose, sans perdre toutefois ses prérogatives.

    Par contre, si la Couronne délègue ses pouvoirs, l'Intendant Impérial devient peut la plus influente des personnes de l'Empire, hormis sa majesté. 

    Sans en avoir réellement le pouvoir, puisque le Légat et le Cardinal sont de son rang, il est rare que ses "conseils" soient négligés et rejetés. Du moins en temps de paix civile et hors d’évènements de crises majeures.




    Le Légat des Armées 


    Tout puissant seigneur de la guerre de l'Empire, il règne sur la Légion et la Garde Prétorienne. En cas de paix, il fait régner l'ordre et la loi au sein de l'Empire. En temps de guerre ou de troubles civil, sous la loi martiale, il devient le numéro deux de l'Empire et délègue a ses deux tribuns, celui de la Légion et de la Garde Prétorienne d'énormes pouvoirs. 




    Le Cardinal d'Empire 

    La plus haute instance religieuse de l'Empire, le conseiller théologique de la couronne et l'autorité suprême sur tout ce qui touche les domaines de la religion et de l'hérésie. Son pouvoir est plus basé sur le respect de l'église que sur de réelles prérogatives, dans bien des domaines. Il est rare que l'on aille a l'encontre d'un "conseil" du cardinal, même hors de son domaine ...




    Les Dignitaires Impériaux

    Ce sont les aides de camps des hauts dignitaires qui ont tout pouvoirs sur leur domaines de travail. Leur supérieur leur délègue généralement tout pouvoir, y compris leur sceau propre, ce sont leurs hommes de confiance.

    Ce sont les Tribuns de la légion et de la garde, Le Haut Diplomate, le Haut Magistrat, le Haut Connétable, l'Archimage, l'Archevêque, et l'Amuseur Impérial.




    Le Haut Conseil Imperial

    Il est dirigé par la couronne ou l'Intendant Impérial et rassemble les hauts dignitaires et dignitaires Impériaux. Il a lieu sous la demande de la couronne ou une fois par saison si besoin en était. On y expose les affaires courantes et projet de l'Empire, en huis clos. Il n'y a pas de votes, c'est un conseil consultatif et informatif où les grand axes de l'Empire sont soulignés et décidés.
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:19

    La justice impériale a écrit:
    La justice impériale


    Hiérarchie



    Un Haut Magistrat Impérial responsable auprès du Haut Intendant Impérial dirigeant deux juges et des juristes de la couronne pouvant être engages comme partie civile ou avocat.



    Fonctionnement de la cour 


    La structure est rigide et droite. Le juge a le pouvoir de décision finale. C'est à l'accusé d'apporter la preuve de son innocence. Voici des règles a suivre : 

    - Le Juge a plein pouvoir sur la tenue du procès et dans le tribunal. 
    - Des avertissements peuvent être donnés aux personnes qui défient ouvertement cette autorité. 
    - En cas de récidive ou d'action allant à l'encontre de cette autorité, un outrage à magistrat peut être donné par le juge uniquement. Un amende en pièces d'or ou en travaux sera alors donné à la personne concernée en plus d'être expulsé par l'un des gardes présents. 
    - Lors des périodes interrogatoires, une objection peut être formulé ouvertement au juge seulement qui jugera de la pertinence de celle-ci. Le juge uniquement est en mesure d'accepter ou de refuser cette objection et en informera le juriste concerné. 
    - Un juriste ne respectant pas la procédure et l'ordre de fonctionnement de la cour pourra être relevé de ses fonctions par le juge et expose son client ainsi que lui même à une peine sévère. 




    Déroulement d'un procès 


    1.
    - Ouverture 
    - Mot de bienvenue 
    - Rappel du fonctionnement à l'assistance 
    - Présentation de l'affaire en cours 
    - Présentation des parties et des juristes correspondants 

    2.
    - Sélection du Jury 
    - Tirage au sort selon l'emplacement numéroté des sièges de l'assistance 
    - Formation d'un jury de 4 a 8 personnes si possible 
    - Explication de leur rôle et assermentation commune 

    3.
    - Plaidoirie d'ouverture 
    - Courte présentation par les juristes de leur plaidoirie. 
    - Le juriste de la couronne ou de la partie plaignante a priorité 


    4. 
    - Période de la couronne ou de la partie plaignante 
    - Présentation par la couronne ou partie plaignante des preuves et témoins souhaités. 
    - Interrogatoire fait dans un premier temps par cette partie 
    - Interrogatoire fait par la partie défenderesse 
    - Court interrogatoire par la couronne ou partie plaignante si voulu 

    5.
    - Période de la partie défenderesse 
    - Présentation par la partie défenderesse des preuves et témoins souhaités. 
    - Interrogatoire fait dans un premier temps par cette partie 
    - Interrogatoire fait par la couronne ou la partie plaignante 
    - Court interrogatoire par la partie défenderesse si voulu 

    6.
    - Plaidoirie de fermeture 
    - Courte présentation par les juristes de leur plaidoirie. 
    - Le juriste de la couronne ou de la partie plaignante a priorité 

    7.
    - Délibération du jury à huis clos 
    - Le jury se retire à huis clos pour un période déterminé afin de délibérer 
    - Le jury doit se prononcer uniquement sur le verdict de culpabilité. La sentence est donné uniquement par le juge présidant. 

    8. 
    - Remise du verdict 
    - Sentence de la part du Juge selon le verdict du Jury 
    - Fermeture 

    L'accusateur s'expose donc a un contre procès pour diffamation, abus de pouvoir et pire encore si les preuves sont jugés fausses, et donné en connaissance de cause.
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:24

    La légion a écrit:
    La légion


    Le légionnaire : 



    - Volontaire, il a de 17 à 45 ans . 
    - Bien commandé, il est fidèle à son chef . 
    - Il est convaincu du bien-fondé de l'action de Citria . 
    - C'est un optimiste qui ne doute jamais de la victoire . 
    - Permanent, entraîné, discipliné . 

    Le Légionnaire est bien nourri, fortement armé, bien équipé, bien payé même en temps de paix. Généralement il jouit d'une bonne considération. 
    C'est un solide gaillard, soumis à des exercices constants . 
    La discipline est sévère, les combats dangereux, les maladies fréquentes mais pour beaucoup l'armée est un gage de sécurité, et de promotion sociale ; de plus à la fin de son engagement il reçoit un pécule, et dans certains cas une terre à cultiver. 
    Pour répondre à des menaces, ou montrer sa force l'armée Hastane déplace souvent des unités d'un bout à l'autre de l'empire. 
    être légionnaire c'est voyager, loin, souvent et à pied ! 

    Uniforme : 



    Légat à Légionnaires: Cape bleu foncé, Long tabar blanc.
    Aspirant: Cape jaune foncé, Long tabar blanc.

    L'équipement et l'armement :


    Ils diffèrent selon les troupes, leur situation, les lieux et les adversaires . 
    L'approvisionnement en armes et nourriture est régulier car organisé à l'échelle de l'empire ; l'administration militaire tient un compte des stocks et des besoins et dispose des ressources nécessaires. Prés de la moitié du budget de l'Empire est consacré à l'armée. 

    Ces armes sont généralement empruntées à d'autres peuples et perfectionnées par les Hastanes ; les améliorations touchent à la fois la qualité de fabrication et l'adaptation des formes. 

    C'est surtout une légion en marche, souvent 30 km. par jour, parfois le double. Les batailles sont en fait peu nombreuses, rarement inopinées, l'organisation de leur armée permet aux généraux Hastanes de choisir les lieux et les moments propices. 
    Sur le champ de bataille, la capacité manœuvrière, la supériorité de l'armement, l'esprit de corps et la confiance en soi rendent la légion pratiquement imbattable . 
    Le commandement de la légion est économe de ses troupes et il ne les engage pas dans des opérations hasardeuses, il y a peu de pertes. Les assauts de villes, coûteux en hommes, sont remplacés par des sièges, plus longs, plus complexes, mais plus surs et où l'organisation et la technique hastane font merveille. 

    Les machines de guerres fournis par les Kardars constituent une vraie artillerie avec un usage concerté et des troupes spécialisées. 


    Les devoirs d'un Légionnaire : 


    - Protéger les citoyens de Citria et les terres de l’empire de tout malfrats et de choses pouvant nuire à l' Empire. 
    - Faire respecter les lois en Citria. 
    - Patrouiller en Citria le plus souvent possible. 
    - Suivre les casiers judiciaires. ( Forum de la Légion) 
    - Avoir des connaissances des formations et déplacements militaire lors de guerres ou autres. 
    - Ne pas porter l'uniforme lorsqu'il n'est pas en service. 

    Les droits d'un Légionnaire : 


    - Chevaucher en Citria lors de ses patrouilles, uniquement. 
    - Privilège de pourvoir porter armes et bouclier en Citria. 
    - Droit de fouiller tout citoyens suspect. 
    - Droits de contrôler les entrées de Citria. 
    - Arrêt d'un citoyen en fautes et lui donner une amende, le mettre en cellule ou même lui faire faire des travaux forcés. 


    Le commandement :


    Les sous-officiers sont des soldats de métier que leur expérience et leur valeur désignent ; pour une part ce choix appartient à leurs compagnons d'armes. 
    Les officiers sont toujours des Hastanes (même pour les troupes auxiliaires), la plupart sont des militaires de métier, cependant chaque Hastane qui désire avoir une carrière officielle doit avoir exercé un commandement militaire, il y a donc toujours, dans l'armée, de jeunes officiers qui forment ainsi un lien avec la société civile. 
    Les officiers supérieurs sont nommés par le pouvoir politique et appartiennent à la classe sociale dirigeante. 
    Cette hiérarchie mélange adroitement expérience et fougue, hommes du rang et aristocrates, professionnels et politiques, Hastanes . 
     


    Hymne de la Légion :


    Honneur et gloire, vaillant soldat,
    Honneur et gloire quand de ton bras,
    Tu protègeras l’Empire.

    Sois fier, soldat, 
    Sois fier, de toi,
    Sois fier, sois fier de ton Empire.

    Quand le vice assiégeait la cité,
    Toujours, les héros se sont levés, 
    Hommes d’armes et Chevaliers, 
    Légionnaires et Archers,
    Tous unis dans l’adversité,  

    Honneur et gloire, vaillant soldat,
    Honneur et gloire quand de ton bras,
    Tu protègeras l’Empire.

    Sois fier, soldat, 
    Sois fier, de toi,
    Sois fier, sois fier de ton Empire.

    L’étendard Impérial face aux vents,
    Symbole de paix en tous temps,
    Le chant de la nation battra dans ton cœur,
    Celle que tu chéris, que tu défends avec honneur, 
    Avec passion, pour un monde meilleur.

    Honneur et gloire, vaillant soldat,
    Honneur et gloire quand de ton bras,
    Tu protègeras l’Empire.

    Sois fier, soldat, 
    Sois fier, de toi,
    Sois fier, sois fier de ton Empire.

    Même dans les temps sombres et noirs,
    Jamais nos âmes, ne perdront espoir,
    L’Empire Hastane est notre vie,
    Notre fierté, notre douce patrie,
    Esta sois fier, sois fier de ton Empire. 


    L'état major 


    L'état major ( haut militaire ) contient : Legat, Tribun, Centurion ( 3 ), Décurion ( 6 ) , plus précisément : 11 personnes.
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:42

    Le Clergé Lansfal a écrit:
    Le Clergé Hastane

    Clergé Hastane 

    Les dieux du Lysée ont un pendant sur Terra de leur royaume, l’Empire Gastabe. La lignée des Mangraden, bénite par la volonté de Cylia et Kordaken est garante de la pérennité de leurs valeurs sur les terres des mortels. 
    Cette lignée Impériale est donc dépositaire de ce qui est appelé le mandat céleste. 
    Les divinité et êtres pur du lysée étant les défenseurs de l'Alden du Zhel, on comprend pourquoi la société Hastane est structurée comme elle l'est. Il y a peu de place au hasard et au désordre. 

    Le pays étant dirigé par une dynastie de droit divin, une souveraineté spirituelle existe également. L'Empereur ou l'Impératrice Hastane étant des personnes marqués du sceau des valeurs Lyséennes, elles règnent sur le temporel et le spirituel. Le clergé leur est donc tout dévoué et inféodé directement puisque ces personnes sont bénis dès leurs sacres, et leurs volontés dépassent les lois, elles sont d'ordre divine. 


    Le Clergé : 


    Chaque prêtre devra suivre l'enseignement des valeurs de Lysée , et le faire partager au plus grand nombres possible . Le panthéon de lysée, dans son intégralité, se dois d'être respecté mais à l'issu de son noviciat, où il devra suivre les enseignement et directives d'un prêtre confirmé, le jeune prêtre devra se choisir une divinité tutélaire qui guidera sa vie en plus des valeurs . 

    Lentement, le prêtre arrivera un jour si il en est digne à être élevé au rang d'évêque par le Cardinal Impérial. 

    Celui ci, élu à vie par l'assemblée des évêques, dirige le clergé. Seule la Couronne peut révoquer un cardinal, sur simple décision. 

    Traditionnellement, le plus ancien et sage des Évêques/Archevêque est élu, sans distinction de divinité ou autre. Mais le fait est que vu le nombre d'évêques des divinité majeures ( reflet des croyances de la population invisible ) souvent, le cardinal , dans l'immense majorité , est un disciple des dieux majeurs du Lysée . 

    Tout prêtre confirmé devient patricien, de manière formelle, et a la responsabilité de son novice, et de ses actions, qui lui est encore plébéien. 

    Le conseil des évêques/archevêque est dirigé soit par le cardinal, soit par l'archevêque, nommé par lui, qui dirige les débats. Dans ce conseil sont définis la politique spirituelle et ses moyens d'actions. 

    Droits et devoirs : 
    ( les droits précédents sont toujours acquis, le droit supérieur englobant le précédent ) 

    Moine

    - Peut être de n'importe quel peuple 
    - Peut se marier dans les préceptes de Lysée 
    - Doit connaître les prières et les enseignements du clergé 
    - Doit aider a faire prospérer le culte et servir le clergé dévotement 
    - Peut prêcher le culte Hastane 
    - Doit savoir lire et écrire parfaitement 
    - Tenu officielle: Robe bure bleu gris cérémonielle 
    - A droit au titre : " Mon Frère / Ma Sœur " 


    Prêtre

    - Doit porter ses robes de prêtres en tout temps, lorsqu’en public ou a Citria 
    - Est nommé patricien lors de son initiation au rang de prêtre. 
    - Peut confesser un plébéien
    - Peut officier une messe plébéienne 
    - Peut officier un mariage plébéien 
    - Peut bénir un établissement et une personne 
    - Peut baptiser un enfant plébéien 
    - Peut officier un enterrement 
    - Tenu officielle :Robe bure blanche et cape mauve 
    - A droit au titre : " Mon Père / Ma Mère " 



    Évêque

    - Doit être obligatoirement Hastane 
    - Peut officier un mariage patricien 
    - Peut célébrer une messe patricienne 
    - Peut officier une messe de jour saint 
    - Peut assister a un interrogatoire pour hérésie (aide a l'archevêque ) 
    - Peut demander une escorte de la Légion si il y a action officielle du clergé a l'étranger 
    - Peut pratiquer un exorcisme de personne 
    - Tenu officielle :Robe bure blanche et cape bourgogne ainsi qu’un bâton a crosse et un anneau marqué du sceau du rang 
    - A droit au titre : " votre seigneurie " 


    Archevêque 

    - Peut consacrer un objet au nom du culte ( Blessed ) 
    - Peut excommunier, provoquant un bannissement de l'hérétique de Citria 
    - Peut demander l'incarcération pour soupçon d'hérésie de quelqu'un 
    - Peut diriger un interrogatoire pour hérésie 
    - Peut officier un mariage de la noblesse 
    - Peut convoquer le tribunal religieux pour hérésie 
    - Dirige le conclave des évêques 
    - Peut officier une grande messe 
    - Peut pratiquer un exorcisme de lieux 
    - Tenu officielle : Robe bure blanche et une cape bleu pâle ainsi qu’un bâton à crosse et un anneau marqué du sceau du rang 
    - A droit au titre : " votre Éminence " 


    Cardinal 

    - Peut officier un mariage princier 
    - Peut couronner une tête Impériale 
    - Peut baptiser un enfant princier 
    - Peut déclarer une guerre sainte et une croisade, en accord avec la couronne 
    - Sert de confesseur pour la couronne 
    - Tenu officielle :Robe bure blanche et une cape bleu royal ainsi qu’un bâton à crosse et un anneau marqué du seau du 
    - A droit au titre : " votre Sainteté " 



    Tribunal religieux : 

    Toute personne pratiquant des cultes interdis sur le territoire Hastane ou dénigrant la religion officielle ou la fonction d'un représentant de l'église peu être jugé par ce tribunal. 
    Il est présidé par le cardinal, l'archevêque, ou un évêque nommé par eux. L'accusé est amené par l’ordre des templiers protecteurs et se défendra seul. Deux évêques en plus du juge seront présent et jugerons à par égale . La peine va de la relaxe jusqu'au bûcher. Le Haut protecteur peu être présent a son gré et participer au vote, ou nommer un chevalier pour le représenter. 

    La salle d'audience est astreinte aux même devoir que lors d'un jugement civil. A savoir que si l'accusé est également prévenu pour des causes civiles, il aura d'abord son jugement civil, puis dans la foulée son jugement religieux , les peines étant cumulatives. 


    Jours saint : 

    - Ils sont de un par divinité du Lysée, une fois par année 
    - A chaque saison peut se déroulée une grande messe 
    - Le jour du sacre de l'empereur devient un jour saint jusqu'au sacre suivant 

    Pendant ces périodes les Hastanes communient, vont prier et se recueille plus que d'habitude. Ils font encore plus preuve de leur foi en les valeurs de Lysée, des messes et des sermons sont organisés, des fêtes religieuse, processions et autres. 



    Les Fêtes : 

    Les fêtes de dieux majeurs durent 3 jours irl. Celles des êtres purs peuvent être organisés parfois et durent 1 jour irl. Elles sont organisée conjointement par le clergé et l’amuseur Impérial, plus tout bénévoles éventuels. La couronne apporte son soutient logistique et matériel pour aider a l'organisation. 


    Les messes et grandes messes : 

    Les messes sont officiés par des prêtres, au minimum, et peuvent être d'ordre privées ou publiques. 
    On assiste aux messes avec respect, têtes découvertes et seule la noblesse peut porter armure et arme au fourreau. 

    Traditionnellement, les croyants donnent une offrande en écu même modique, à un novice qui passe dans la salle, à la fin de la cérémonie. Cette offrande sera redistribuée à la discrétion du clergé sous forme d’œuvres, travaux, dons, et autres. Aucune autre forme de quémandage ou de réclame n'est tolérées, que ce soit dans la cathédrale ou dans la citée. 

    Les grandes messes sont officiés par au moins un archevêque et sont des évènements grandioses où très souvent les têtes couronnées du pays sont présentes. Cela donne lieu a des processions vers le lieux de culte, très solennelle, avec des arrivées spectaculaires de la famille Impériale en grande cérémonie, la légion veille en grand apparat sur l’Empereur , même au sein de la cathédrale, arme cérémonielle en main et tête découverte. 



    Protection de l'église : 

    La Garde Blanche


    Origines du groupe: 

    - Besoin à la base d'un appui armé et de soutien pour le clergé;
    - Fondation des Templiers, mais départ de plusieurs d'entre eux avec le temps; 
    - Dépérissement de la ferveur religieuse et apparition de plusieurs déviants fréquemment; 
    - Nouveau besoin du clergé en force de persuasion et appui au respect des lois cléricales; 
    - Demande à la Légion pour appui, mais surcharge de travail de ce groupe ne répond pas entièrement au besoin; 
    - Formation d'un groupe nommé "La Garde Blanche'' qui rempli un besoin d'une structure plus efficace; 
    - Dégradation toujours constante 
    - Formation plus structuré d'un autre groupe Cléricale exposé ici. 


    Buts du groupe: 

    L'Élite Cléricale a pour mission de redresser la ferveur religieuse du peuple hastane, de soutenir le clergé dans leurs tâches et d'enrayer la menace hérétique potentielle. 


    Structure du groupe:

    L'Élite Cléricale est formée de combattants vertueux qui sont au départ des Protecteurs aux ordres du Clergé et faisant respecter les lois cléricales ainsi que les préceptes du Zhel et de Kordaken. Il ont aussi le mandat spécifique de prendre tous les moyens en leur pouvoir pour enrayer la menace hérétique de la race hastane. Ils ne possèdent cependant aucun pouvoir supplémentaire et peuvent être démis de leur fonction sur un simple ordre du Cardinal. 



    Tâches et Mandats de l'Élite Cléricale:


    Arpenter Cicéron et faire une surveillance dans la population; 
    Intervenir au besoin en cas de ceste-respect des lois cléricales; 
    Intervenir au besoin dans les cas de manquement à la moralité; 
    Prôner l'idéologie du Zhel face aux citoyens en servant d'exemple à suivre; 
    Soutenir le Clergé sur demande lors d'événements particuliers; 
    Offrir une protection au besoin aux membres du Clergé. 
    Intervenir lors de doute d'hérésie en abordant et questionnant les suspects dans le but de découvrir la vérité; 
    Agir avec les moyens nécessaires pour faire respecter les lois cléricales et les préceptes du Zhel;


    L'Élite Cléricale face à la Légion: 

    Il doit être clair que l'Élite Cléricale n'a aucun droit sur la Légion. 
    Ils travaillent de concert et dans un but commun: l'amélioration de la condition hastane. Ils agissent seulement dans des rayons d'action différents. 
    Il doit être aussi compris que les deux groupes ne doivent pas entraver le travail de l'autre mais, au contraire, les soutenir sur demande. 
    Un respect mutuel est nécessaire pour un bon fonctionnement. 
    Un membre de la garde blanche n'a pas le droit de faire respecter la loi civile par exemple, mais il peut dénoncer un fautif à un Légionnaire ou lui porter main forte à sa demande lors d'une arrestation.


    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:43

    Philosophie Lyséenne a écrit:
    Philosophie Lyséenne


    Véridia est la lune de la Vérité et de la Justice. Le peuple Hastane étant vertueux, bon et juste, vénère cette lune qui représente tant pour eux. Toute leur foi lui est vouée. Véridia peut être appelée, de façon plus poétique ou artistique, la " Sainte Lumière ". Les Huit Vertus sont aussi appelées les Huit Préceptes. Veridia et les Vertus correspondent à une philosophie hastane, une croyance ancrée en eux qui découlent des concepts des dieux du Lysée qui sont La véritable base de la croyance hastane. Chaque concept de Veridia ou des Vertus reviennent en fait à chaque dieu du Lysée qui est l’instigateur de ses concepts.
     
    Véridia représente tous les bons idéaux. Que ce soit la Justice, l'Honnêteté, la Compassion, l'Humilité, la Vaillance, l'Honneur, la Spiritualité ou le Sacrifice, elle les enseigne tous. Ces bons idéaux sont les Huit Vertus, les préceptes dominants du clergé et de la croyance en Véridia. Elle éclaire les croyants de sa Sainte Lumière, les guidant à travers leur vie afin de leur montrer le droit chemin : le chemin de la Vertu. La " Lumière " telle que mentionnée est souvent imagée sous forme de " guide spirituel ". C'est-à-dire que d'après les croyances, Véridia serait dans chacun de ses croyants, afin de les aider dans leur voyage qu'est la vie. Si ses derniers sont bons et vertueux, c'est en grande partie parce que Véridia est en eux, les encourageant et les guidant en temps difficiles ou troublés. 

    Les Vertus sont comparables à des chevaliers qui défendent leur " croyance ", sous le soutien et le réconfort de celle-ci. Les Huit Vertus découlent du concept regroupé a l'initial sous Véridia et ce qu'elle représente, et Véridia porte son influence en favorisant les actes vertueux et bons, qui apportent ainsi la force et le soutien des Hastanes aux Dieux du Lysée. L'un ne peut pas exister sans l'autre. Un peu comme un château de cartes duquel l'on retire une carte: inévitablement, le château - ou du moins une partie - s'effondrera. C'est cette collaboration, ce travail d'équipe et d'entraide de la part de leur divinité, qui pousse la race Hastane à s'entraider, à se soutenir et collaborer en vue d'une amélioration prochaine. Les Vertus ne représentent pas que le bien, mais aussi l'espoir de devenir un être spirituellement meilleur. Les Préceptes encouragent les croyants à faire des changements afin de devenir un être meilleur et d'aider les autres à le devenir, et c'est là que l'entraide et la coopération prend tout son sens : collaborer au bien-être et au développement personnel d'autrui, plus ou moins activement (tout dépendant de la relation plus ou moins proche entre les deux individus). Bien que Véridia repose sur des idéaux vertueux, un bon comportement social nécessite un système judiciaire (Justice) qui la représente bien. Beaucoup basée sur le Précepte de la Justice, Véridia prône en premier lieu un comportement social exemplaire. Si quelqu'un se montre indigne et que son comportement en société est inacceptable, la solution utilisée dans le système judiciaire est la prison. Elle offre le temps de réfléchir à ses prisonniers. Le Précepte de la Justice étant dominant parmi tous les autres, il est impératif de le suivre de son mieux : c'est la base de la société hastane.

    Les Vertus et la Sainte Lumière sont directement opposées aux Vices et aux Ténèbres, alors initiés par les dieux maléfiques, qui encouragent des préceptes tout à fait contraires. Il est impossible d'être complètement vertueux ou vicieux. Un tel être serait respectivement soit parfait, soit chaotique. Un être parfait n'est pas complet étant donné qu'il suit un code strict duquel il ne doit pas s'écarter, ne lui laissant aucune personnalité unique, tout comme un être purement chaotique ne le sera plus s'il suit un enseignement préétabli, en l'occurrence un enseignement religieux. Les deux ne peuvent aucunement cohabiter activement ensemble, dans un même lieu ou société. 
    avatar
    Admin Supe
    Admin

    Messages : 139
    Date d'inscription : 20/11/2017
    Age : 29
    Localisation : Terra

    Re: Race - Hastane

    Message par Admin Supe le Mer 28 Mar - 7:45

    *Modification de l'ordre des postes a venir.

    Contenu sponsorisé

    Re: Race - Hastane

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 26 Sep - 6:18