Terra

Serveur Ultima Online Role Play Francophone.


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Ce qu'il reste d'une famille.

Partagez
avatar
Mathéus Khalagan, Hastane

Messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2018

Ce qu'il reste d'une famille.

Message par Mathéus Khalagan, Hastane le Sam 6 Jan - 1:46

La famille Khalagan


Il eut une enfance des plus naturels, un père qu’y l’élevait en homme, une mère qui l’aimait et le protégeait. Il avait un frère plus vieux avec qui jouer et une sœur plus jeune à achaler. Rien d’anormal, élevé sur un ranch auprès de tout ça famille, les hommes suivaient l’entrainement militaire, les femmes s’occupait des enfants a la demeure. Tout ça famille eu la chance de servir l’empereur Cédric comme garde de Citria. Doué à manier l’épée, le sang Khalagan a saigné plus d’une fois dans les arènes, les champs de bataille et tout excuse pour dégainer une lame. Le courage et la droiture est vue d’un haut respect dans cet famille. Ils ont pour but de maintenir leur confort et leur dignité tout au long de leurs existence.  

Chaque journée qui passait furent pour le jeune Mathéus, un apprentissage. Une journée, qu’il passait avec son père était une journée productive, Il s’entrainait à manier la lame, le bouclier et aussi l’armure. La famille se concentrait sur les racines militaires pour faire vivre leur lignée. Lorsqu’il n’était pas avec son père dans une arène, le jeune garçon était avec son frère aîné à pratiquer la chasse pour ramener la nourriture au domaine familiale. Ils pouvaient passer ensemble des heures dans le bois, a explorer les alentours de la ville, à la recherche d’un beau et gros gibier.

Les journées qu’il ne passait ni avec son frère ni avec son père, il occupait son temps a l’écurie de l’empire, à s’occuper des bêtes de la légion et celle des citoyens. Il traitait les montures avec soins et prenait chaque chose en son temps pour s’assurer que le pelage des bêtes soit propre et soyeux. Que les fers tenaient bien à leurs places et que les celles soient bien ciré pour préserver le cuir.

Des années passèrent ainsi, emmenant notre jeune Mathéus à devenir de jour en jour l’homme qu’il était, élever dans le confort et l’abondance.

Un certain matin, a son levé, il vu que son frère l’attendait comme plusieurs matins dans la semaine pour aller chasser, il s’empressa de s’habiller puisque le soleil fut déjà levé et que les oiseaux commençaient à cesser de chanter. Les deux s’aventurèrent dans la forêt à l’abord des murailles de la ville, dans un habit plutôt sombre et discret, pour ne pas attirer l’œil de la proie. Ils passèrent quelques heures à marcher et écouter les alentours, quand soudain son frère reçu une flèche au niveau du torse. Le jeune homme eu à peine le temps de retenir son frère dans sa chute vers le sol, qu’il devait déjà lever les yeux à l’Affut d’où proviendrais le projectile. Il s’écoula quelques secondes, qu’il fut entouré de brigands, arme à la main.
Tout se déroula comme prévue, le jeune homme se fit assommer par l’un des hommes avant même qu’il n’ait le temps de lâcher son ainé.

A son réveil, le mal de tête et le sang au visage lui rappela ce qui venait de se produire, il fut dégarni de sa bourse, de son arme de chasse et aussi de tous les bijoux qui aurait pu avoir de la valeur de revente.  Il rapporta son frère a la ville en le portant sur son épaule, pour lui offrir un enterrement digne de la famille.  Tout la famille vécu son deuil, des années passèrent pour lentement effacer la mort tragique de son frère, pour ensuite laisser place à la mort naturelle de son père et peu de temps après, ça mère.

Ainsi le temps apporta le jeune Mathéus et ça sœur à mener leurs propres vies dans la grande ville de Citria…


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 26 Sep - 5:34